Mon sac à moi

Publié le par Audinette

Il y a deux ou trois ans, ma tante m'avait offert pour Noël (ou pour mon anniversaire) un kit pour fabriquer un sac. Ce kit était proposé par les éditions Marabout. Il comportait un coupon de tissu noir (le patron était pré-tracé dessus), un livre explicatif ainsi qu'un gros bouton en bois (que je n'ai pas utilisé).

Le sac est bête comme chou à réaliser mais j'ai quand même laissé ce projet moisir dans un coin de ma chambre. Je voulais trouver une idée originale pour le customiser. En fait l'idée est venue assez vite : broder un texte (oui... j'en conviens... après coup, moi aussi je trouve pas ça super original...). Je suis donc partie à la recherche d'un texte percutant, qui me parle. J'adore les citations donc normalement je n'aurais pas dû mettre autant de temps pour trouver. Et pourtant l'inspiration ne venait pas.

Et puis, un jour, je mets un vieux disque de ma mère (il me semble ne l'avoir jamais écouté auparavant). Ce jour là je découvre le répertoire de Demis Roussos, sa voix qui tire sur les aigus en fin de vers et je tombe amoureuse de ses chansons en français... en particulier On écrit sur les murs.

On écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l'encre de nos veines
On dessine tout ce qu'on voudrait dire
On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs en forme de graffitis
On écrit sur les murs pour que l'amour se lève
Un beau jour sur le monde endormi

Le refrain résonne en moi, m'obsède et bientôt je comprends que c'est ce texte qui doit figurer sur ce sac. Alors je m'attèle au travail. Je coupe le coupon noir et je brode (à la machine) ce refrain que j'aime tant.

Comme ma mère trouve que l'ensemble est trop sobre, j'accroche à une anse une babiole rapportée du Portugal.

Mon sac à moi
Mon sac à moi

En définitive : ce fut une cousette fort sympathique qui m'a donné envie de réaliser d'autres sacs dans ce format. Il est fort possible que je vous en parle tantôt ;)

Publié dans Couture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article