Le sac en patchwork

Publié le par Audinette

Dernier jour du mois d'août... la rentrée n'est plus très loin! Et qui dit "rentrée" dit "nouvelle année", nouveau départ" et "nouveau sac". J'ai déjà une collection impressionnante de sacs mais ma passion pour eux ne saurait se tarir. XD

En feuilletant mon vieux magazine Magicpatch (dont j'ai déjà parlé ici), un modèle m'a bien plu.

Le sac en patchwork

Mais comme d'habitude, je n'ai pas pu m'empêcher de modifier le modèle. J'ai gardé la forme générale et le motif végétal (d'ailleurs, vous avez peut-être reconnu le tissu que j'avais déjà utilisé pour une chemise de nuit) mais j'ai :

- supprimé la poche sur le devant ;

- ajouté un fond rigide et une doublure (garnie d'une poche) ;

- diminué les dimensions ;

- quilté à la main (plutôt qu'à la machine) ;

- brodé quelques perles en plus.

Le sac en patchwork
Le sac en patchwork

En définitive, je dirais que j'ai eu vraiment beaucoup de plaisir à réaliser cette cousette. J'ai adoré quilter cet ouvrage. C'est vraiment une activité addictive et j'ai hâte de retenter l'expérience!

Détail d'un carré quilté

Détail d'un carré quilté

Quant au sac en lui-même... Je ne pense pas que j'aurais eu le coup de coeur pour lui si je l'avais trouvé dans une boutique mais je dois dire que je l'aime bien quand même. Déjà parce que j'ai passé du temps dessus. Et puis j'aime bien son allure japonnisante (avec les bandes bordeau de chaque côté). Et enfin, il est PRATIQUE : il a quasiment la même forme que Mon Sac à Moi mais il est un chouïa plus grand et j'ai prévu une poche intérieure pour ranger les clefs (parce que oui ça m'est déjà arrivé de fouiller désespèrement un sac, à la recherche de mes clefs, sous une pluie battante XD).

Détail de la poche intérieure. Vous pouvez voir que j'ai même brodé mon prénom en desous (en souvenir de l'école primaire où il fallait marquer toutes nos affaires à notre nom).

Détail de la poche intérieure. Vous pouvez voir que j'ai même brodé mon prénom en desous (en souvenir de l'école primaire où il fallait marquer toutes nos affaires à notre nom).

Publié dans Couture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article