Lulu la tortue

Publié le par Audinette

Dans le dernier article, j'évoquais la peluche que j'ai offerte à Léanne pour sa naissance. Eh bien la voici!

Lulu la tortue

Quand Delphine m'a annoncé qu'elle attendait son deuxième enfant, j'ai activé ma cervelle pour chercher une idée originale de cadeau de naissance. Les bavettes? Déjà fait (ici)! Le tapis d'éveil? Déjà fait (ici)! Bon, eh bien cette fois-ci ce serait une peluche! Mais pas n'importe quoi comme peluche. Un truc mastoc, bien encombrant, du genre à ce que les parents se prennent les pieds dedans la nuit quand bébé hurle tout ce qu'il peut à ébranler les murs de la maison (oui je suis un peu la copine chiante aux cadeaux empoisonnés ^^). Donc je me suis mise en quête d'un patron - gratuit, ça va sans dire - de grosse peluche.

Première idée : un rhinocéros. Pas trouvé de patron gratuit.

Seconde idée : une baleine. Des patrons mais rien qui me plaise.

Et puis je suis tombée sur elle - Lulu la tortue - proposée sur Prima (ici).

Lulu la tortue

Ce modèle m'a tout de suite plu. Mais je voulais que la carapace face moins patchwork. J'ai d'abord pensé à un camaïeu de roses. Et puis je me suis dit "Dis donc ça fait un peu genré, le tapis bleu pour le garçon et la tortue rose pour la fille". Du coup, exit le rose. Je me suis tournée vers le rouge parce que 1) c'est une couleur que j'adore, 2) c'est ce que j'avais le plus dans mes placards.

Lulu la tortue

Pour le ventre, la tête et les pattes j'ai opté pour un jaune très doux (en l'occurrence, un vieux drap). Et vous avez sans doute reconnu, dans la carapace, des morceaux découpés dans le tissu dont je me suis servi pour le drap housse de Léanne. Petit clin d'oeil à la miss! Vous reconnaissez aussi, peut-être, le tissu rouge-bordeaux dont je me suis servie à plusieurs reprises (notamment pour les tabliers d'Ocèane et d'Hélèanore, et pour un sac).

En ce qui concerne le patron et le tuto donnés sur Prima, je voudrais faire quelques remarques.

- Prima propose de coller les yeux, en feutrine, sur la tête, à la fin. Moi j'ai commencé par les yeux que j'ai cousu au point zig zag très serré sur les morceaux de la tête. C'est plus solide.

- C'est très généreux d'offrir un aussi joli modèle mais le patron n'est pas facile à reprendre. On ne peut pas l'imprimer en taille réelle. Il faut donc procéder à des agrandissements. Je vous donne ci-dessous les dimensions qui vous permettrons de reproduire les morceaux (à condition de se munir d'une règle et d'un compas!).

marge de couture : 1,5 cm (je vous assure qu'il n'y a rien de trop)

A = 9,3 cm

B = 9,3 cm

C = 8,5 cm

D = 8,5 cm

E = 8,8 cm

F = 8,2 cm

G = 8,5 cm

H = 7,5 cm

J = 7 cm

K = 22,3 cm

L = 19,6 cm

Lulu la tortue

Il n'y a pas, je pense, de bonne façon de procéder pour coudre cette tortue. Et je préfère vous avertir : c'est un vrai casse-tête. D'autant plus que les coutures, pas toujours évidentes à exécuter dans les angles, doivent être solides pour qu'un enfant puisse (un peu) chahuter la peluche. Le seul conseil que je puisse vous donner c'est de bien rembourrer la tortue : au fil du temps, la bourre aura tendance à perdre en densité et ce serait dommage que votre tortue paraisse raplapla. Autre conseil : pour réaliser la carapace, n'utilisez que des tissus qui ne bougent pas (cotonnades et tissus d'ameublement). Moi j'ai voulu jouer la carte de la grande variété de tissus et je vous raconte pas la galère pour coudre tout ça ensemble. Donc ne faites pas mon erreur et oubliez les viscoses, les velours, les tissus comportant de l'élasthanne...

Lulu la tortue

Même si ça a été (un peu) galère, je garde un bon souvenir de cette cousette et il n'est pas exclu que je réitère l'expérience un jour. De toute façon, ma sœur m'a d'ors et déjà commandé la même pour quand elle aura des enfants : Dieu merci, ce n'est pas demain la veille!

Lulu la tortue

Et pour l'anecdote : j'ai fini ma tortue quelques minutes à peine avant de me rendre à la maternité. Le temps de prendre quelques photos et je sautais dans la voiture!

Lulu la tortue
Lulu la tortue

Publié dans Couture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article